Windsor s’installe en pleine ville

New
,

Après avoir constitué pendant des années le seul restaurant digne de ce nom dans la zone de Bourmicht, L’Atelier Windsor quitte Bertrange et s’installe dans un coin bien connu de la place de l’Étoile.

Que l’on ne s’y trompe pas: l’enseigne de Jan Schneidewind reste implantée dans son QG de Bourmicht, qui sera désormais géré par le département Catering du groupe – qui comprend aussi le sympathique B13 dans le parc de Bertrange –, d’où son nouveau nom sur place: «Cantine & Catering». C’est cependant bien la partie restaurant à proprement parler, son manager Sébastien Périé et son chef Teddy Ragain qui posent leurs valises dans ce qui fut le cabaret Castel, avant de devenir une brasserie somme toute assez oubliable.

Et on les avait oubliés, les atouts du lieu, remis en valeur de manière spectaculaire par l’architecte Chris Fasbender: des hauteurs sous plafond vertigineuses dans la salle principale, où figure également un très joli carrelage vintage de style parisien et de grandes baies vitrées, un espace en demi-étage plus cosy avec une dominante de bois, un grand comptoir pour les pauses gourmandes en solo, du velours bleu, des œillets roses... Aucune faute de goût à l’horizon.

Du côté de l’assiette, deux tendances fortes: 

  • les grands classiques de la cuisine française avec de belles viandes, comme le bœuf luxembourgeois maturé, disponible au poids, entre autres, et des poissons frais qui s’accommodent soit avec une sauce champagne, soit avec une délicieuse sauce dieppoise en fonction de l’arrivage. Du côté des entrées, la saison est de rigueur, à l’instar d’une savoureuse combinaison d’œuf parfait, asperges vertes et morilles.
  • la cuisine «unplugged», c’est-à-dire qui dépend totalement des arrivages et du «retour du marché» du jour. Les plats, tout comme les prix, sont ensuite élaborés sur place le jour même. À noter qu’une suggestion de plat différent est proposée chaque jour à la carte pour le déjeuner.

Les breuvages n’ont pas été négligés, loin de là, avec une jolie carte des vins qui associe excellents crus locaux, français et plus internationaux, ainsi que l’«un des trois meilleurs bars à digestifs de Luxembourg», selon Sébastien Périé. Ce dernier assure pour le moment le service le midi en binôme, ce qui permet une proximité plutôt agréable avec la clientèle, évidemment avide de questions quant à cette nouvelle formule d’un des restaurateurs emblématiques de la Place luxembourgeoise.

 

L’Atelier Windsor

2, rue de Rollingergrund (Luxembourg)