Gourmandise hivernale à l’Amélys

Tested for you
,

La brasserie bistronomique de l’hôtel Le Royal ne désemplit pas et offre une alternative de qualité au restaurant gastronomique du palace, boulevard Royal. Un soin tout particulier y est apporté au confort, à la fraîcheur et à la carte des vins.

L’Amélys avait pris la place du Jardin lors du grand coup de neuf qu’avait effectué Le Royal en 2016 et signait ainsi la nouvelle orientation plus branchée de l’endroit. Le restaurant se dotait alors, de plus, d’une entrée propre par le boulevard Prince Henri et d’un nouveau décor agréable lumineux, venant compléter la belle terrasse de manière plus moderne.

Depuis, le chef Hervé Lamontagne concocte chaque saison une nouvelle carte bien pensée et cohérente, qui fait la part belle aux produits de saison bien cuisinés et gourmands et qui sait fidéliser une clientèle variée. Ainsi, cet hiver, impossible de passer à côté du feuilleté aux Petits-Gris de Namur ou du nougat de chèvre frais de la ferme Schmalen-Brouwer, du parmentier de joue de bœuf, du carré de porcelet ou encore des poireaux et des endives grillés juste comme il faut... En dessert, le chocolat grand cru, Le Royal 72%, réalisé par le chef pâtissier Lionel Marchand, se pare à présent d’une sauce chocolat-fruits de la passion frais qui fait mouche...

Pour accompagner le tout, on opte volontiers à l’apéritif pour un crémant rosé de chez Gales, tout récemment ajouté à la carte des vins, puis pour un superbe Santenay, Beaugraves 1er cru de chez Maxime Champaud, carafé quelques minutes pour une aération optimale...

Le dimanche, le brunch propose un éventail impressionnant de plats froids et chauds, un bar à huîtres ou encore des fromages des Frères Marchand. Le restaurant a ainsi réussi à diversifier sa clientèle, de plus en plus jeune et familiale. Il est donc de bon aloi de réserver quelques jours à l’avance pour s’assurer d’une place!

Amélys, à l’hôtel Le Royal 

24 16 16 737