Sophie Langevin

Comédienne et metteuse en scène, Sophie Langevin aime les «restaurants qui ont une âme, une identité dans les plats et dans l’espace». Généreuse, elle nous en décrit quatre.

Photo : Pitt Simon

Alors que «Révolte» d’Alice Birch qu’elle met en scène au Théâtre du Centaure récolte les meilleures critiques, Sophie Langevin nous propose quelques adresses de «lieux qui sont développés par des personnes qui aiment les gens, qui ont le goût du partage et de l’échange dans la simplicité et la beauté».

Bovary

«Ce bar-restaurant, est un petit trésor. Il s’est établi dans les murs de l’ancien bistro du village de Weimerskirch ‘Am Duerf’, il porte dans ses murs une histoire. C’est aujourd’hui un lieu magique pour les amoureux de littérature. Dans chaque coin et recoin, des livres et des livres. Et l’on y mange une cuisine généreuse et simple dans une atmosphère de passion et de vie. C’est juste bon!»

Konrad

«Il y a du pub anglais dans son ambiance chaleureuse mais avec cette touche vintage qui donne aux yeux du plaisir et aux fesses du confort avec ses canapés des années 50. La musique est toujours bonne et les ‘pies’ et les tourtes sont délicatement préparées. Elles font se rencontrer épices et saveurs du monde avec les légumes de saison.»

The Farm

«Je viens de découvrir ce restaurant éphémère; le nouveau lieu de François Dickes, qui a déjà avec tant de finesse et de goût créé le Vins Fins. Il a installé son restaurant dans un atelier de traiteur. Les murs sont carrelés, le sol est brut, les portes de frigo métallisées font encore un gros ‘clac’ quand elles s’ouvrent et se ferment. Des lampes des années 50 aux années 70 donnent une ambiance chaleureuse. On s’y sent bien et l’on goûte de la cuisine du terroir très finement cuisinée. À découvrir: le boudin noir…»

Gastronomica

«Pour Antoine et ses assiettes merveilleuses de jambon, mozzarella, zucchine, tomates, fromages au marc de raisin, melanzane et plus, et pour sa générosité et sa si belle folie du partage.»