Vignerons et champagnes d’exception

À boire!
,

À l’invitation de Craft et Compagnie, 10 artisans vignerons ont fait le voyage pour présenter quelques-unes de leurs meilleures bouteilles. Un avant-goût de fêtes.

Photo : ©Craft et Compagnie / C.P. Pour les vignerons champenois, l'occasion était belle de présenter leurs vins et rencontrer leurs homologues luxembourgeois.

Agnès et Sébastien Rouillaux ont changé de vie, il y a environ 18 mois, pour se consacrer pleinement à leur projet Craft et Compagnie. Les deux passionnés de vins et de champagnes se sont spécialisés dans les champagnes d’artisans vignerons d’exception qu’ils sélectionnent sur le terrain et importent au Luxembourg. «C’est avant tout un projet d’hommes et de femmes partageant la même vision, les mêmes valeurs humaines, une même exigence qualitative et un goût prononcé pour la vie», explique Agnès Rouillaux.

En ligne de mire, des champagnes d’auteurs, respectueux de leurs terroirs et réalisés par des créateurs de vins authentiques au goût inégalable. «Nous sommes des traits d’unions entre des vignerons uniques et des clients qui le sont tout autant», précise Sébastien Rouillaux. 

Si les champagnes d’artisans vignerons d’exception représentent aujourd’hui 100 producteurs sur les 4.000 présents en Champagne, la sélection de Craft et Compagnie propose à ce jour 13 producteurs et 55 cuvées.

Travail à la bourguignonne

C’est une délégation de 10 de ces vignerons champenois qui était en visite à Luxembourg pour présenter leurs cuvées, mais aussi pour rencontrer des vignerons luxembourgeois et échanger avec eux sur la qualité qui lie la production champenoise et luxembourgeoise à travers des visites et des rencontres.

S’ils connaissent des parcours différents, travaillent sur des terroirs différents, produisent des vins différents, ils ont tous en commun des valeurs qu’ils véhiculent dans leurs bouteilles: qualité, singularité, authenticité, sincérité, respect et engagement.

«Nous avons en commun de travailler comme les Bourguignons: en respectant les parcelles et les climats», commence Jérôme Prévost. Avec à peine 2,2 hectares et 15.000 bouteilles par an, la notion d’exception prend tout son sens. Il a fait le choix, comme les autres vignerons qui l’accompagne, de valoriser systématiquement le terroir de ses parcelles avec des cépages qui subliment les sols. Ainsi, implanté à Gueux sous la Montagne de Reims, il travaille un Pinot Meunier élevé en fûts qui impressionne par sa personnalité.

Ces vignerons réalisent donc peu d’assemblages pour bien identifier leurs cépages. Frédéric Savart, Implanté à Écueil, non loin de Reims, exploite 4 hectares de Pinot Noir et de Chardonnay. À l’origine du phénomène des vins «identitaires», il incarne des champagnes à relief tout en générosité et sensibilité. Son Blanc de noirs L’Ouverture est d’une finesse et d’une rondeur sans pareil alors que L’Accomplie, avec à peine 20% de Chardonnay se révèle équilibré et élégant.

Faible dosage

Autre point commun, nos vignerons dosent très peu leurs vins pour respecter la fraîcheur et l’acidité propres aux champagnes. C’est ce qu’on remarque par exemple dans les cuvées de Jean-Marc Sélèque, dont le Solessence Rosé vient à la fois de pinot meunier en macération et de pinot noir en rouge, en plus de la base de chardonnay. Cela donne un rosé qui est d’abord un vin, racé et fruité qui ose ne pas jouer la séduction doucereuse.

Ces vignerons sont clairement des passionnés qui ne comptent pas leurs heures et qui réfléchissent sans cesse à l’amélioration de leurs cuvées. Comme la valeur n’attend pas le nombre des années, parlons encore d’Adrien Dhondt, qui à 30 ans est le benjamin de la délégation. Implanté à Flavigny, au cœur de la Côte des Blancs, il travaille la matière comme un orfèvre, avec une réserve perpétuelle par village remontant à 1986 qui apporte du relief et un supplément d’âme gustatif.

www.craftetcompagnie.com