De l’audace à la Klauss

Bon à savoir
,

Le domaine de la Klauss a reçu le prix de l'Audace 2018 – en tant que coup de cœur du jury – lors de la remise des Prix Villégiature à Paris.

Les «Villégiature Awards» sont les oscars de l’hôtellerie internationale qui récompensent depuis 2003 les plus beaux hôtels d’Europe, d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Asie avec un jury composé de 23 grands journalistes de la presse mondiale.

Le domaine de la Klauss a joué dans la cour des grands en concourant pour trois catégories: Meilleur petit-déjeuner, Meilleure atmosphère d’hôtel en Europe, et Meilleur espoir et créativité d’hôtel en Europe. Le domaine avait déjà été nommé dans les deux dernières catégories, aux côtés d’établissements prestigieux comme l’Hôtel de Crillon à Paris ou Le Place d’Armes à Luxembourg. Alexandre Keff, fondateur et gérant du domaine, s’est rendu à la cérémonie de remise des prix et fut donc surpris de recevoir un prix coup de cœur, en récompense de l’audace de toute sa famille.

Alexandre s’est lancé il y a six ans, avec l’appui et soutien de Charles Keff, son père, qui gère l’Auberge de la Klauss depuis 1970 et son frère, Frédéric, dans ce rêve un peu fou de créer un hôtel spa 4 étoiles en pleine nature, à quelques pas de l’auberge familiale. Le principal défi fut de créer un bâtiment à l’apparence ancienne, tel un château (pierres de taille, épaisseur des murs, voutes, etc..), mais avec tout le confort moderne, à partir de zéro; et ce, dans une région, le Nord mosellan, méconnue pour son attractivité touristique.

Trouver les 4 millions d’euros nécessaires au projet s’est avéré un défi au moins aussi difficile que la construction elle-même. Finalement, au bout de 2 ans d’exploitation, le bilan est plus que positif avec un taux d’occupation annuel dépassant 95% et un deuxième exercice comptable bénéficiaire. 

L’équipe attribue ce succès au sens de l’hospitalité et du commerce, à la créativité et des outils modernes de communication, mais aussi la force de travail exceptionnelle et l’engagement constant d’une équipe jeune, souriante et dynamique, dont un jeune chef prometteur au restaurant Le K, récompensé cette année par une Assiette au Michelin.

Nelson Monfort, qui faisait partie du jury et s’est pris d’amitié pour le Domaine, est revenu le week-end suivant à Montenach pour remettre l’Assiette des Villégiature Awards du prix coup de cœur pour l’audace aux équipes. Ce prix trône désormais fièrement à côté de celui de l’Hôtel de l’année 2017 du guide Gilles Pudlowski! Ces récompenses mettent en valeur le travail acharné des 46 collaborateurs du domaine ainsi que des 30 collègues de l’Auberge de la Klauss.