Melrick Pallant se distingue au Japon

Bon à savoir
,

Le jeune chef travaillant au Wax à Pétange a remporté le l’International Black Garlic Cooking Grand Prix au Japon, qui valorise l’ail noir.

Il avait été sélectionné parmi six jeunes chefs par un jury mis en place par Euro-Toques, voilà que Melrick Pallant rentre du Japon auréolé du premier prix au troisième International Black Garlic Cooking Grand Prix à Hachinohe au Japon.

«L’ail noir, c’est un produit un peu magique», déclare le chef de 22 ans, qui travaille dans les cuisines du Wax à Pétange. «C’est un produit qui peut s’utiliser à l’infini, de l’amuse-bouche jusqu’au dessert. En plus, il est extrêmement bénéfique pour notre santé. Ça donne vraiment de l’énergie et entretient dans le long terme.»

Nouveau hit de la gastronomie, l’ail noir est en fait un ail classique qui est confit à l’eau de mer à une température constante de 60°C, pendant au moins deux semaines et jusqu’à 60 jours. C’est la fermentation qui lui donne sa couleur noire, sa saveur spéciale et ses vertus décuplées par rapport à l’ail traditionnel. Son pouvoir antioxydant est 25 fois supérieur à l’ail classique. Son goût n’est pas piquant, mais rappelle plutôt le vinaigre balsamique, le réglisse et le pruneau. 

Lors du concours, Melrick Pallant était confronté à sept autres candidats. «L’ambiance était plutôt détendue. J’ai été très bien accueilli et mis en confiance, ce qui a fait baisser le stress du concours.»

Il devait réaliser un plat pour six personnes et 30 amuse-bouche à base d’ail noir. Son «copeaux de marbré de foie gras, crumble, fraises et rhubarbe» a récolté les meilleures appréciations du jury, une «grande fierté» pour le jeune chef et pour Renato Favaro, président d’Euro-Toques et ambassadeur de l’ail noir. «On sent que Melrick est passionné et motivé, il a beaucoup travaillé pour ce résultat.»