L’Opéra renaît !

Nouveau
,

Restaurant emblématique de toute une génération, l’Opéra fait son grand retour sous la direction de deux figures bien connues de la gastronomie locale: Mathieu Morvan en cuisine et Étienne-Jean Labarrère-Claverie en salle. 

Le joli bâtiment, situé au Rollingergrund, a subi un grand coup de fraîcheur pour l’occasion et promet en effet de rassembler les gourmets du Tout-Luxembourg sur son élégante terrasse, dans la salle principale lumineuse ou dans l’alcôve plus discrète, toujours au rez-de-chaussée. Étienne-Jean accueille les convives comme il l’a toujours fait depuis Cibo’s, qu’il possède toujours à Bettembourg: avec un professionnalisme respectueux tout en étant joyeusement détendu.  

La carte de Mathieu Morvan, quant à elle, est également à la hauteur de la réputation du chef, tant dans la promesse de concision, de fraîcheur et d’excellence, que dans les prix. Du côté des entrées – toutes aux alentours de 20€ –, on retrouve par exemple une alléchante jambe de poulpe à la plancha accompagnée d’aubergines de Florence, ou encore un foie gras de canard «Andignac» en terrine, betterave et wasabi. Les plats principaux font, eux, la part belle aux poissons et viandes, et s’échelonnent de 26€ pour le dos de cabillaud, coquillages et chou-fleur ou pour la poitrine de cochon fermier, à 45€ pour les langoustines grillées, ail noir et ravioles de blettes ou pour le ris de veau braisé au homard et légumes de printemps...

L’un des atouts indéniables de l’Opéra est et sera sans doute son menu Déjeuner hebdomadaire à 28€ pour deux services, qui fait franchement mouche. Comme avec, lors de notre passage, un excellent filet de lisette mariné, moutarde et radis multicolores en entrée, suivi d’une raie grenobloise cuite à la perfection et accompagnée intelligemment de pak choï grillés au feu de bois, apportant ainsi une touche de fumé bienvenue pour équilibrer la délicatesse du poisson.

Le choix végétarien, à savoir un risotto d’épeautre aux asperges vertes de Provence et pop-corn, était lui aussi tout à fait savoureux.  

Pour finir: fromage ou dessert du moment, tout simplement! Sans oublier la carte des vins qui, au verre comme en bouteille, sait ravir avec qualité toutes les soifs et tous les budgets. Il n’aurait pas pu en être autrement avec un tel duo aux commandes...

 

Opéra Luxembourg

100, rue de Rollingergrund (Luxembourg)