La mer rejoint la maison et la cave

Nouveau
,

Come à la mer vient d’ouvrir, renforçant l’offre du complexe de restaurants de la route d’Esch.

Le jeu de mots semble avoir bien pris: la famille des «Come» s’agrandit, avec toujours la même recherche et la même inventivité. Après Come à la maison, qui met en valeur la cuisine italienne et est devenu un lieu incontournable pour les brunchs, Come à la cave, qui s’est fait remarquer pour la large sélection de vins au verre, Séverin Laface lance Come à la mer, dans le même gigantesque bâtiment Robin du Lac de la route d’Esch. 

On y entre directement par la rue perpendiculaire, non sans passer devant le comptoir de poissons, élégamment disposés sur la glace, qui annonce clairement la couleur.

On repère aussi le comptoir de barquettes en bois avec les préparations poissonnières que la carte nous permettra de découvrir.

À l’intérieur, on reconnaît le style de la maison avec une belle recherche dans la décoration, des objets divers qui évoquent évidemment la mer, des luminaires tressés parfaitement dans la tendance et des plantes, beaucoup de plantes.

La carte respecte bien l’engagement du nom. Il y a du poisson à chaque page. On commence par une demi-douzaine de barquettes qui varient chaque jour et qui peuvent être également emportées (à partir de 12,50€, plus généralement autour de 15€, 2 de moins si on emporte). Ces plats sont cuisinés à la vapeur sèche, une technique qui respecte les valeurs nutritives et les goûts, dans un four apparemment révolutionnaire.

Lors de notre passage, on pouvait par exemple trouver: des raviolis de crustacés, une daurade avec pommes de terre et tomates séchées, du saumon avec légumes grillés, et deux propositions végétariennes: salade de légumes à la vapeur et quinoa avec avocat, carotte, haricots et concombre. Consommés sur place, les plats sont chauffés et servis avec une salade (mais dans la barquette, ce qui manque un peu de classe).

Des influences italiennes transparaissent dans le reste de la carte, avec insalatina di mare, trio de crudo, petits poulpes, poisson du jour (au choix grillé, à la vapeur ou à la plancha), moules sautées avec salicornes et tomates cerises… C’est frais et généreux.

Les fruits de mer sont également de la partie, avec une sélection d’huîtres (à partir de 15€ les 6), bulots, crevettes, coquillages, tourteaux et homards que l’on composera en plateau, également sur place ou à emporter.

Restent les desserts, simples et classiques italiens: panna cotta, tiramisu, baba au rhum…

Le service est encore un peu maladroit, mais souriant. On y retournera.

Come à la mer

70, route d’Esch à Luxembourg (Hollerich)