Le retour de La Lorraine

Nouveau
,

La brasserie de la Place d’Armes rouvre ses portes avec une nouvelle équipe et un nouveau décor.

Photo : Maison Moderne

Ce fût une des adresses phares du Luxembourg d’antan, quand les repas d’affaires duraient jusqu’à 16h, que les serveurs étaient en veste et gilet et que les plateaux de fruits de mer dépassaient la taille d’un enfant. La Lorraine a connu de (très) beaux jours, sous la direction de Pierre Bousch dans les années 80, où il a introduit l’écailler à la parisienne. Puis, depuis 2000, de reprises en reprise, notamment par un groupe international, la splendeur de la brasserie s’était étiolée, malgré son emplacement de choix, au cœur du centre touristique de la capitale.

C’est ce glorieux passé qui a incité une nouvelle direction à reprendre l’établissement en gardant son nom, mais en changeant le décor. Un mobilier confortable contemporain en jaune et gris, un grand bar, des murs blancs : l’ensemble donne une impression de fraîcheur qui devrai trouver ses marques avec les finitions. À l’étage, l’ambiance est plus confinée, avec de la moquette, des banquettes en tissus rouge et gris et des grands miroirs.

Coté carte, on ne renie pas le terme de brasserie. Le chef Peter Larroque a mis en plus une carte très classique qui a le mérite de ne pas tromper sur la marchandise et les appellations. Œuf mimosa, escargots, saumon gravlax, huitres… pour les entrées. Tartare (qu’on pourrait proposer préparé), rognon, entrecôte, dos de cabillaud, aile de raie… côté plats. Un «délice du jardin» et un «panier vapeur des embruns» devraient convenir aux végétariens.

Pour finir, les desserts sont du même acabit: tarte citron meringuée, baba au rhum, crème brûlée…

On est content de trouver des frites fraiches et des sauces maison et des assiettes très joliment dressées. En revanche, on regrette l’absence d’un banc d’écailler et des huitres sans origine précise («côtes de France»). On espère que les semaines de rodage permettront de parfaire les détails.

Le service est souriant, efficace et professionnel. Des propositions sont faites pour accompagner un apéritif car le bar est appelé à se développer avant et après les repas.

La Lorraine

7, place d’Armes à Luxembourg (Centre-ville)

Tél.: 47 14 36