Nouvelle adresse pour Schneidewind

Nouveau
,

Le chef poursuit la diversification de sa cuisine avec le Hesper Park, une belle brasserie ouverte sur la verdure avec une cuisine tournée vers les saisons.

Photo : Chris Fasbender La création de l'espace est signée Chris Fasbender chez Véréal.

On n’arrête plus Jan Schneidewind: après son établissement phare, L’Atelier du Windsor, la brasserie B13 à Bertrange, le club privé House 17, voilà qu’il entreprend d’ouvrir une toute nouvelle adresse, dans un cadre très joli et très lumineux qui donne sur le parc d’Hesperange, comme son nom – Hesper Park – l’indique évidemment.

Ce n’est donc pas dans le nom qu’on trouvera l’originalité, mais (et c’est mieux ainsi) dans l’assiette. Le but de Jan Schneidewind et de son bras droit Bruno Gosset est, à travers une carte pensée pour les produits de saison, de «sensibiliser sur la nécessité de réduire notre empreinte sur l’environnement et de limiter le gâchis tout en gardant le plaisir essentiel de l’assiette».

Déjà, on est séduit par le design charmant et frais de la carte, qui met en évidence la saisonnalité des produits avec un calendrier des fruits et légumes. Ce qui donne envie de tout essayer, aussi bien le porc (marque nationale) avec ratatouille et stoemp de carotte, que la truite saumonée à la plancha avec haricots coco et spaghettis de courgette, ou encore le chou-fleur poché nappé d’une crème à la truffe noire.

Nous avons opté pour un panier de légumes dont l’appellation simplissime «façon pot-au-feu» cache un jus délicieux et relevé qui détournerait n’importe quel carnivore de son croit chemin. Une belle assiette de moules parfumées à la coriandre et aux tomates avec des frites maison complétait le repas. Pour pinailler, on dira que ça manquait un peu de jus, mais les saveurs étaient bien là.

Un effort sera à fournir pour élargir la carte des vins avec des flacons plus abordables, mais ce début est très prometteur.

Hesper Park

476, route de Thionville à Hesperange

Tél.: 28 57 33