Traditions luxembourgeoises

Nouveau
,

Frank Manes et Jeff Lux ont repris le mythique bistro Koeppe Jemp pour le mettre au goût du jour en respectant la tradition.

La gastronomie luxembourgeoise ne s’est jamais aussi bien portée. Nombre de jeunes restaurateurs veulent faire revivre les traditions et retrouvent les recettes de leurs grands-mères, pour le plus grand plaisir des amateurs de bonne chère qui veillent à la provenance des produits.

Le locavore sera donc enchanté de la reprise du Koeppe Jemp par Frank Manes et Jeff Lux dont le Gudde Maufel à Eischen est déjà un bel exemple de belle cuisine du terroir. Cette fois, ils ont mis le cap vers le nord, à Hoscheid-Dickt, entre Diekirch et Clervaux, et ont redonné vie à l’ancien bistro où l’on s’arrêtait au bord de la route.

Un décor en bois clair, des photos anciennes, une piste de jeu de quilles: la modestie des lieux est respectée. La carte reprend donc les classiques Feierstengszalot, Bouneschlupp mat Mettwurscht, bouchée à la reine, Wäinzossis, kniddelen au lard ou filet de cheval. Pour les petites faims de l’après-midi, il y a des tartines avec du Kachkéis, du jambon de pays, de la terrine paysanne ou du saumon (une des rares dérogations à la proximité).

On notera la précision de la carte quant aux provenances des produits: le fromage du cordon-bleu est luxembourgeois, tout comme le miel de la salade de chèvre chaud ou l’eau de vie qui arrose les sorbets. Le bœuf vient même précisément de la Jeekelshaff à Pétange.

Le restaurant est à la fois dans l’air du temps et dans l’intemporel. Il plaira très certainement.

Koeppe Jemp

Maison 59 à Hoscheid-Dickt

Tél.: 99 00 98