Un nouveau nid pour les Cocottes

Nouveau
,

C’est à la rue Chimay, au centre-ville, que le nouveau Cocottes a ouvert ses portes, reprenant la formule gagnante déjà éprouvée dans ses six autres points de vente.

Photo : Patty Neu

«Il me manquait un Cocottes où on peut s’asseoir au centre-ville», explique Stéphanie Jauquet, à la tête de l’établissement. Elle compte déjà six points de vente, dont un rue Beaumont, avec la gamme Traiteur et du take-away, et deux nouveaux verront bientôt le jour au Ban de Gasperich et dans l’extension du City Concorde.

En quelques semaines, l’ancienne pâtisserie de Cathy Goedert a été transformée pour accueillir les clients de Cocottes. Pour l’instant, seule la partie magasin est opérationnelle, mais la salle de restauration du rez-de-chaussée sera prête dans une quinzaine de jours. On y verra des tons jaunes, du carrelage blanc et le traditionnel motif «pied-de-poule», identité de la maison.

Pour le premier étage, il faudra encore attendre un peu, mais le grand espace est promis à un bel aménagement avec trois ambiances différentes: une partie restauration classique, une grande table d’hôtes entourée de produits autour du vin et une partie salon avec des canapés pour y traîner ou y travailler.

Côté carte, on retrouve les propositions de Cocottes: soupes, salades, sandwiches et bocaux. En ce moment, les saveurs automnales font leur arrivée avec, par exemple, un parmentier de cuisse de canard, une quiche poireau, jambon, comté, une salade feta, lentilles, patates douces…

En plus, bénéficiant de l’expérience et du matériel du boulanger, qui était déjà sur place, un pain maison a fait son apparition, avec 75% de seigle. Autre nouveauté: les Cocottines, des viennoiseries de pâte feuilletée et frangipane, parfumées au chocolat, pralines roses ou pistaches, de belles brioches et divers petits gâteaux (financiers, brownies…). Enfin, pour suivre la tradition de la précédente pâtisserie, des gâteaux et tartes ornent la vitrine. On les achète entier ou à la part, dans un esprit très traditionnel.

On déguste tout cela sur place ou on embarque au bureau ou à la maison.

Cocottes

8, rue Chimay à Luxembourg (Centre-ville)

www.cocottes.lu