Fatima Rougi

La truculente Fatima, chargée de communication à la Kulturfabrik à Esch, est une épicurienne féministe convaincue qui aime la bonne bouffe autant que les talons hauts. Elle nous donne ses adresses préférées pour la première de ces deux passions. 

«Si je veux manger sur le pouce avant de faire la fête en ville, alors j’opte pour Vins Fins dans le Grund. La carte est petite, mais ils proposent des tartines avec de bons produits, des carpaccios assaisonnés de manière originale et aussi, en hiver, de très bonnes raclettes et fondues. Le tout toujours avec du très bon vin bio. Les proprios sont super sympa, l’ambiance très cosy et le vin délicieux!

Si j’ai envie de me faire plaisir avec un gastronomique, le meilleur du pays reste pour moi le Clairefontaine. On adore y aller avec mon homme. Le menu Dégustation avec accord mets et vins est un pur plaisir. Le sommelier est de très bon conseil et toute l’équipe est aux petits soins et très sympathique. Nous n’avons jamais été déçus, ni par le service, ni par nos assiettes. La carte change régulièrement, mais j’y ai mangé du pigeon si tendre et si bon que rien que d’en parler me donne faim! Si vous voyez du pigeon à la carte, sautez dessus!

Si je veux me faire un resto entre copines et/ou manger peu importe l’heure, alors je vais à la Brasserie Guillaume. Ils y servent mon crémant préféré (Alice Hartmann) et mon plat préféré: les huîtres. Leurs fruits de mer sont toujours frais et délicieux, leurs poissons aussi et, tous les ans, ils organisent le Festival du carpaccio. Vous pouvez y manger des carpaccios à volonté pour 30 euros, une super idée de sortie entre amis.»