Guy Daleiden

Le directeur du Film Fund aime la cuisine italienne et les grandes tablées festives. Il nous livre son adresse favorite.

Photo : (Photo: Julien Becker / archives)

«Mon beau-frère, fier Sicilien d’origine, m’a dit un jour qu’il ne mangera jamais de pâtes en dehors de l’Italie! Mais, curieusement je ne l’ai jamais vu renvoyer en cuisine une assiette de pâtes au restaurant Notaro à Clausen. Et pour cause.

Le chef, Sandro Mazzola, originaire de Piombino en Toscane, œuvre depuis toujours aux fourneaux du grand patron qu’est l’emblématique Mario Notaroberto, pour sublimer des plats italiens avec amour et passion. Ne ratez surtout pas les jours – trop rares à mon goût – où Sandro prépare la salsa al nero di seppia, un véritable délice…

Bien que la réputation du restaurant Notaro se soit construite sur ses traditionnels plats de pâtes ou ses pizzas toutes fines qui dépassent de votre assiette – la pizza Rustica, inventée par Mario, étant ma favorite –, il ne faut surtout pas passer à côté des plats de viande ou de poisson, très soignés et créatifs, à la qualité irréprochable (goûtez absolument le poisson au sel ou encore le filet de bœuf, des incontournables).

Mario, qui se concentre, depuis quelques années déjà sur sa passion de toujours, l’œnologie, est particulièrement fier de pouvoir compter dans sa cave un des plus grands assortiments des meilleurs crus italiens, qu’il a soigneusement sélectionnés. Ses propres vins blancs et rouges qu’il produit depuis quelques années seulement sont de très belles réussites. On peut les déguster au restaurant, mais également les acheter à l’Enoteca Italiana à Foetz, tout comme d’ailleurs ses autres produits: une palette de délicatesses allant de l’huile d’olive aux fruits et légumes provenant des terres natales de la famille Notaroberto, au sud de Naples.

Ce grand amateur de bonne chère a aussi réussi à transmettre toutes ses valeurs et son expérience à ses fils Livio et Dario. Le premier a repris les rênes du Notaro, situé à deux pas des Rives de Clausen, le second a ouvert le Culturando au Limpertsberg, qui n’est en rien une copie conforme du Notaro, mais un restaurant qui a su marquer l’empreinte de sa propre cuisine en offrant des assiettes simples et créatives à base de produits frais et de qualité.

Et même si ses fils semblent à l’aise dans leurs restaurants respectifs, Mario lui, est omniprésent… à sa manière et en toute discrétion.»

Notaro

149, rue de la Tour Jacob à Luxembourg (Clausen)

Tél. : 42 30 70