À la découverte des appellations italiennes

Testé pour vous
,

La Chambre de commerce italo-luxembourgeoise a lancé le projet «True Italian Taste» pour promouvoir les produits italiens de gastronomie et de viticulture. Explorator y était.

Avec ses 800 produits d’appellation d’origine protégée (AOP) et d’indication géographique protégée (IGP), l’Italie est certainement le numéro un de l’excellence agroalimentaire. Le revers de la médaille de ce succès est le phénomène appelé «Italian Sounding», qui consiste à donner des noms et des images à connotation italienne à des produits qui ne le sont pas.

C’est pour se défendre face à cette contrefaçon que le ministère du Développement économique italien a promu le projet «True Italian Taste», une campagne de communication et de promotion réalisée par 21 Chambres de commerce italiennes à l’étranger. Celle de Luxembourg est évidemment du nombre.

Une étape de ce programme était le dîner concocté par le chef Massimo Spigaroli, en collaboration avec Yann Castano, chef du Oro e Argento. Le chef italien est à la tête du restaurant étoilé du relais «Antica Corte Pallavicina» et professeur de l’école Alma, le centre de formation italien le plus célèbre en hôtellerie et restauration.

Le menu commençait avec un œuf poché sur une crème de fèves et petits pois, avec de la truffe de printemps et du Culatello croquant. Si la truffe paraît superfétatoire hors de sa saison, la verdure et la fraîcheur des fèves et petits pois venaient à point nommé.

Vient ensuite un risotto que l’on nomme «alla Giuseppe Verdi», un classique inventé en l’honneur du maître de l’opéra… à Paris (en 1897), avec des champignons et des oignons rouges. Le plat de viande était de la joue de porc braisée sur une purée de patate douce. Le jus de viande était bien couvrant et brillant.

Le dessert faisait honneur à la famille du chef, avec une soupe de fraise sur une glace à la crème issue d’une recette centenaire.

Une belle occasion de goûter des produits moins connus et tout aussi bons que ce que l’on trouve chez nous en général.